Après 13 matchs sans marquer, l’attaquant camerounais du Royal Mouscron a retrouvé le chemin des filets vendredi soir au stade Guldensporen de Courtrai (1-2), en ouverture de la 19e journée du championnat belge de première division.

Il lui a donc fallu attendre la 19e journée du championnat et de fouler la pelouse du stade Guldensporen de Courtrai vendredi, pour rompre la malédiction qui lui collait à la peau depuis déjà trop longtemps. Au moins 120 jours, autant dire une éternité, pour Fabrice Olinga, buteur en souffrance depuis le 27 juillet à Saint-Trond, lors de la première journée de Jupiler Pro League.

Après 13 matchs sans marquer, le plus jeune buteur de l’histoire de la Liga espagnole a retrouvé des sensations. Alors que son équipe était menée 1-0, l’attaquant de 23 ans a mis fin à de longues semaines de disette, en reprenant du pied droit, sans trembler, un corner parfait de Ciranni (1-1, 49e). Il était temps pour la Lion Indomptable d’inscrire son deuxième but de la saison, après 15 matchs joués sous le maillot du Royal Mouscron qui s’impose finalement 1-2, grâce également à un but sur penalty de Périca (79e).

Les derniers articles

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *