Sans trembler, Joël Matip et Liverpool ont obtenu leur billet pour les quarts de finale de la Ligue des champions mardi, après un nul (0-0) contre le FC Porto de Vincent Aboubakar. Au match aller, les Reds se sont imposés 0-5 à l’extérieur.

Tous deux absents pour cause de blessure au match aller, Joël Matip et Vincent Aboubakar étaient titulaires mardi à Anfield, lors du huitième de finale retour de la Ligue des champions entre Liverpool et Porto. Et pour la première fois de la saison, les Reds n’ont pas marqué à la maison en C1 (0-0). Mais ils n’ont pas pris de but non plus. Suffisant pour décrocher leur ticket pour la phase des quarts des finales ; puisqu’au Portugal, le club anglais avait fait sensation (0-5).

Le retour de Vincent Aboubakar n’aura donc pas eu l’effet escompté. Le buteur providentiel de Porto a eu des difficultés à traverser le mur défensif construit autour de son ancien coéquipier en sélection nationale du Cameroun. Rarement inquiétés par des Portugais visiblement traumatisés par la débâcle du match aller, Joël Matip et les siens ont gérer leur match sans prendre de risque. Waris était le seul à provoquer Karius de loin (52e), alors que Lovren contrait avec autorité une tentative de Torres (84e). Du côté de Liverpool, Sadio Mané était le principal détonateur. A la réception d’un bon centre de Gomez, il ne parvenait cependant pas à cadrer (18e). Le Sénégalais trouvait ensuite le poteau de Casillas quelques minutes plus tard après un superbe enchaînement (31e).

Au retour des vestiaires, Milner manquait sa frappe au point de penalty (48e), alors que Firmino était repris in-extremis par Felipe dans la surface (59e). Aboubakar, lui, cédait sa place à la 80e, après une petite performance. L’aventure se termine pour son club et lui, tandis que Matip et les Reds se qualifient en quarts de finale pour la première fois depuis neuf ans.

Les derniers articles

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *