Lors des éditions 2016 et 2017, elle a échoué à la deuxième place du classement des meilleures joueuses africaines aux CAF Awards, et à chaque fois derrière la Nigériane Asisat Oshoala. Mais pour cette année 2018, la buteuse camerounaise croit en ses chances.

Le 7 janvier prochain, la Confédération Africaine de Football (CAF) va lever le voile sur l’identité de la meilleure joueuse africaine de l’année qui s’achève. Comme c’est devenu la tradition ces dernières années, Gabrielle Aboudi Onguéné fait partie des dernières candidates en lice pour ce titre. Lors des éditions 2016 et 2017, la buteuse vedette des Lionnes Indomptables a terminé sur la deuxième marche, à chaque fois derrière la Nigériane Asisat Oshoala. Et si la donne changeait pour cette édition de 2018 ? C’est qu’espère la Camerounaise. « Chaque année je suis nominée avoue la joueuse du CSKA Moscou en Russie. Cela prouve que je travaille bien et que je progresse à chaque fois. Je croise simplement les doigts en espérant que le Ballon d’or me reviendra cette fois-ci ».

La joueuse camerounaise regarde vers l’avenir. Troisième avec les Lionnes à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au Ghana, l’ex-pensionnaire du FK Rossiyanka songe déjà également à la prochaine Coupe du monde. « Le Mondial est déjà là, dit-elle. Je pense que c’est déjà le moment de se préparer. C’est une Coupe du monde, c’est-à-dire une compétition réservée aux meilleures nations du monde. Les défis qui nous attendent sont donc plus grands que ceux de la CAN ; cela signifie qu’il va falloir faire plus d’efforts et travailler encore plus dur. Ça commence évidemment en club ». Raison pour laquelle, la Camerounaise a fait le choix de prolonger son contrat avec le CSKA Moscou.

« Nous sommes à six mois de la Coupe du monde, poursuit-elle. J’ai pensé que par rapport à l’équilibre, au temps d’adaptation et à toutes les autres données qui rentrent en jeu quand on vient à changer de club, qu’il était indispensable pour moi de rester en Russie ».

Les derniers articles

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *