Alors que la rumeur enfle sur de possibles discussions entre la Fécafoot et Aurélien Chedjou pour un retour en sélection, l’entraîneur de l’équipe nationale du Cameroun est formel : jamais il n’est entré en contact avec le défenseur du SC Amiens.

« Etes-vous au courant qu’il y a peu de temps la Fédération Camerounaise de Football est entrée en contact avec Aurélien Chedjou à l’effet de le convaincre de renoncer à sa retraite internationale pour se remettre au service de l’équipe nationale de football de son pays ? ». La question a été posée ce lundi en conférence de presse à Toni Conceiçao. L’air remonté par cette « information » qu’il aurait lui-même appris grâce aux médias, le nouvel entraîneur de l’équipe nationale de football du Cameroun a tenu à faire une mise au point. « Quand on a pour activité le football, on a une obligation, c’est d’être professionnel et sérieux. Je travaille honnêtement », a lâché le sélectionneur. Toni Conceiçao l’avoue : jamais il n’est entré en contact avec le défenseur du SC Amiens.

D’ailleurs a-t-il martelé, c’est lui et lui seul qui convoque les joueurs. Personne d’autre. « Pour que ce soit bien clair, il y a eu une liste de 35 joueurs présélectionnés. Cette liste a été envoyée à la Fécafoot. Par la suite, j’ai décidé de réduire ce groupe à 25 joueurs pour ensuite dresser la liste définitive des 23. Il faut que tout le monde sache que c’est moi qui décide de convoquer ou de ne pas convoquer un joueur. Personne d’autre », tranche l’entraîneur. Une façon sans doute de recadrer les dirigeants de la Fécafoot.

Les derniers articles

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *