Joueur expérimenté à la personnalité appréciée de tous ses coéquipiers, le nouveau capitaine des Lions Indomptables est une véritable pièce maîtresse de l’équipe camerounaise.  

Il aurait dû devenir capitaine de la sélection nationale de football du Cameroun en novembre 2016. Mais par un (curieux) concours de circonstance, le brassard qui lui revenait naturellement a été confié à Benjamin Moukandjo. Quelques semaines plus tard, Eric-Maxim Choupo-Moting écrivait une lettre à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), pour exprimer son indignation et décliner la convocation de l’entraineur de l’époque, Hugo Broos, en vue de participer à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017, remportée par le Cameroun au Gabon. Deux années sont passées. Et les Lions Indomptables sont en Egypte pour défendre leur couronne. Classés deuxième d’un groupe assez relevé après une victoire contre la Guinée Bissau (2-0) et deux nuls contre le Ghana (0-0) et le Bénin (0-0), les Camerounais se sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Avec à leur tête, un guide un peu inattendu : Eric-Maxim Choupo-Moting.  L’attaquant remplaçant au Paris Saint-Germain, auteur d’une saison décevante en Ligue 1 (3 buts), a (enfin) hérité du brassard de capitaine.

Un leader apprécié

A première vue, cette promotion a de quoi surprendre vu le statut de Choupo-Moting à Paris et son passé en sélection. Seulement, pour Clarence Seedorf, l’attaquant de 30 ans, né à Hambourg d’un père camerounais et d’une mère allemande, est récompensé pour son état d’esprit. Sa bonne humeur et sa faculté à rassembler ont conquis son sélectionneur. « Il comprend ce que nous, le staff, voulons en termes de mélange entre notre mentalité et la mentalité locale. Dans l’équipe, il est celui qui est aimé de tous. Il a aussi une belle prestance, a expliqué l’ancien international néerlandais au moment de justifier son choix. « C’est un très bon capitaine, lance Arnaud Djoum, milieu de terrain des Lions Indomptables. Maxim est une belle personne, il nous guide bien, nous comprend et nous booste régulièrement. En plus, ça fait longtemps qu’il est dans la tanière, il a vécu beaucoup de moment et connait assez pour nous guider. D’ailleurs sur le terrain, c’est un joueur incroyable ».

Une expérience du haut niveau

Parmi les huit joueurs offensifs appelés pour cette CAN 2019, Choupo-Moting est sans doute celui qui a le plus beau CV. Après avoir débuté sa carrière à Hambourg, il a brillé en Bundesliga sous les maillots de Mayence et de Schalke 04. Avant de filer en Premier League à Stoke City. Et d’atterrir au Paris Saint-Germain l’été dernier, à la surprise générale. Venu pour jouer les jokers dans le club de la capitale française, il a finalement disputé 30 matchs (toutes compétitions confondues), profitant des blessures de Neymar et Edinson Cavani. Même s’il n’a pas vraiment convaincu, il a su acquérir une certaine expérience chez les champions de France. Au point de devenir un joueur indispensable pour les Lions Indomptables. Un statut qui profite évidemment à cet avant-centre modeste mais ambitieux. « On veut aller le plus loin possible, a récemment confié le nouveau capitaine en conférence de presse. Je ne veux pas dire qu’on est favoris. Beaucoup d’équipes font partie des favoris. Il y a le Sénégal, l’Egypte, l’Algérie ou le Maroc. Mais nous aussi, on est très forts. Donc tout est possible ».

Raimbow K. en Alexandrie

Les derniers articles

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *