Ce financement fait partie d’un emprunt obligataire d’un total de 150 milliards de francs CFA que le gouvernement vient de lever. Il vise entre autres, à finaliser les chantiers de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, ainsi que certains projets d’infrastructures dans les dix régions du Cameroun.

L’Etat du Cameroun vient de lancer un emprunt obligataire de 150 milliards de francs CFA. Intitulé « Ecmr 6,5 % net 2018-2023 », il a été enregistré par la Commission des Marchés Financiers, l’organe régulateur de la Bourse des Valeurs de Douala. La période de souscription est ainsi ouverte du 29 octobre au 09 novembre, pour une maturité de cinq ans. En clair, le but de nouvel emprunt obligataire consiste à « assurer la participation de l’Etat au financement des projets », en l’occurrence les projets d’infrastructures liés à la Coupe d’Afrique des Nations 2019 pour lesquels 107 milliards vont être consacrés.

Ainsi donc, dans la répartition de l’enveloppe attendue, le gouvernement prévoit 17 milliards de francs CFA pour la région de l’Ouest notamment pour le financement des projets tels que les travaux de construction du stade annexe de l’Omnisport de Kouekong et de ses voies d’accès ; les travaux de réhabilitation du stade Tocket et de ses voies d’accès ; la réhabilitation du stade annexe de Bafoussam, la réhabilitation du stade MTN de Mbouda et la réhabilitation du stade de Bandjoun. Pour les régions du Littoral et du Centre, les financements seront orientés dans la construction de l’annexe 1 et 2 du complexe de Japoma, ainsi que la réhabilitation du stade omnisport de la réunification. Mais également les travaux de construction du complexe sportif d’Olembé (30 milliards), puis de l’annexe A et B à raison de trois milliards chacun. De manière générale, ce sont tous les projets relatifs à la CAN 2019 répartis dans les différents sites qui vont ainsi prendre un coup d’accélérateur.

Les derniers articles

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *