Loin d’être brillants aussi bien dans l’organisation du jeu que lors des assauts offensifs, les Lions Indomptables du Cameroun ont remporté une victoire précieuse ce dimanche à Kigali, à l’occasion de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2021 dans le groupe F.

Il y a des détails qui trompent rarement. L’absence de sourire sur le visage des joueurs camerounais après leur victoire sur le Rwanda (0-1) ce dimanche, en match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2021 dans le groupe F avait de quoi alerter. Les Lions Indomptables ont gagné certes, mais au fond, les coéquipiers d’Eric-Maxim Choupo-Moting savaient qu’il n’y avait pas de quoi sauter au plafond. La raison ? La qualité de leur prestation qui n’avait pas de quoi impressionner la nation classée 129e à la bourse de la Fifa.

Aboubakar et Bassogog maladroits

Ceux qui s’attendaient à voir une équipe du Cameroun conquérante dès l’entame de la rencontre ont dû s’en mordre les doigts. Timides d’entrée, les coéquipiers d’Eric-Maxim Choupo-Moting ont été bousculés par leurs adversaires rwandais qui faisaient cependant preuve d’un manque d’expérience sur chacun de leur occasion. Si Kagere est passé tout proche de percer les filets d’André Onana, les Amavubi auraient pu se faire surprendre par des Camerounais maladroits. Tenez, Moumi Ngamaleu va envoyer une frappe loin, très loin du cadre alors qu’il se trouvait dans une position idéale ; Vincent Aboubakar lui, va gâcher une superbe passe de but de Faï en se loupant complètement ; tandis que Christian Bassogog visera un oiseau avec sa frappe puissante à l’entrée de la surface.

Ngamaleu sauve la partie

En seconde période, le Cameroun n’était guère plus inspiré face à une sélection du Rwanda joueuse. Les Amavubi étaient d’ailleurs les premiers à mettre le nez à la fenêtre, mais la frappe d’Hakizimana passait loin de la cage d’André Onana (57e). Les champions d’Afrique 2017 réagissent, mais la réussite n’est pas au rendez-vous. Si Toko manque de chance dès que son pied foule la ligne du dernier rectangle rwandais, Michaël Ngadeu lui, envoyait une balle de la tête, quelques millimètres au-dessus de la barre (65e). Les efforts des hommes de Toni Conceiçao vont finir par payer 5 minutes plus tard sur une belle course de Faï Collins qui offrait un centre réussi à Moumi Ngamaleu qui renvoyait la balle au fond (0-1, 70e). Menés, les Rwandais réagissaient, se procurant de bien meilleures occasions qui n’aboutissent cependant pas. Les Amavubi y ont pourtant cru. Même sur cette balle de Joyskim Dawa qui aurait pu marquer contre son camp, si André Onana n’avait pas fait la parade parfaite (90e+4). Heureusement pour le Cameroun qui totalise désormais 4 points dans ce groupe F.

Starafrica.com

Les derniers articles

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *