La Commission électorale a passé hier au peigne fin les différents dossiers dans la perspective de l’assemblée générale élective prévue le 12 décembre prochain. Le dossier de Joseph Antoine Bell lui, est incomplet.

Jusqu’à ce matin, une seule candidature remplissait toutes les conditions en vue de l’élection à la présidence de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Il s’agit de celle de Seidou Mbombo Njoya. Le dossier du candidat (officieusement) soutenu par Samuel Eto’o a été jugé conforme par la Commission électorale de la Fécafoot. Premier candidat à se déclarer officiellement dans la course à la succession de Tombi A Roko Sidiki, Joseph Antoine Bell n’est pas encore certains d’aller au scrutin prévu le 12 décembre prochain au Centre d’Excellence de la Confédération Africaine de Football (CAF) à Mbankomo.

Le dossier de l’ancien gardien vedette des Lions Indomptables est incomplet. Il lui manque « dix lettres de parrainages des délégués de l’Assemblée générale » et son « questionnaire d’intégrité » a été « signé par ordre », indique la Commission électorale. Comme lui, le dossier de candidature de Franck Happi, président d’Union de Douala n’est également pas complet. La lettre de parrainage signée par sieur Sadou Yaouba est contestée par lui-même. Emmanuel Maboang Kessack, Robert Penne, Daniel Mongue, Hervé Tchinda, Manuel Boyomo et Emmanuel Bissong, eux-aussi candidats à la candidature devront compléter leurs dossiers respectifs, notamment en ce qui concerne le nombre de lettres de parrainage. Tous ont jusqu’au 7 décembre à 12 heures pour le faire. Sinon, ils devront être déclarés « non partants ».

Les derniers articles

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *