Depuis ce matin, une trentaine d’entraineurs des sélections nationales et de clubs de première division du Cameroun suivent un séminaire de recyclage organisé par la DTN, au Centre d’Excellence de la CAF, à Mbankomo.

Les entraineurs des clubs de Ligue 1 et des sélections nationales du Cameroun sont réunis au Centre d’Excellence de la CAF à Mbankomo, une banlieue située à 30 Km de Yaoundé, la capitale. Durant cinq jours, ils vont suivre des cours de recyclage notamment sur les nouveaux procédés d’entraînement et les méthodes pédagogiques. Organisé par la Direction Technique Nationale (DTN), ce séminaire, le premier du genre depuis une dizaine d’années, s’inscrit dans un cadre stratégique qui vise à renforcer les critères de sélections des joueurs dans les équipes nationales, le suivi des joueurs dans les clubs des championnats professionnels et la mise en place des équipes nationales de qualités.

« C’est un renforcement de capacité, c’est une sorte de remise à niveau de nos entraineurs. Il est question de leur permettre d’améliorer les connaissances qu’ils ont de l’entraînement. Le but à terme, c’est d’avoir sur les bancs de nos clubs professionnels, des entraîneurs dotés d’une nouvelle vision au plan technique et stratégique », a expliqué Serge Noah, le Directeur technique national. Parce que les entraineurs qui représentent les sélections nationales et les équipes du championnat professionnel de Ligue 1 sont « la vitrine du football camerounais », la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) s’est à cet effet engagée à mettre à la disposition des séminaristes, « tous les outils nécessaires » pour les aider à remplir leurs missions respectives à savoir : relever le niveau du football camerounais et maintenir la notoriété des équipes nationales au niveau continental et mondial. « La réussite de ces missions participera à coup sûr à l’atteinte de notre vision qui est d’affirmer le leadership continental du Cameroun en matière de football. Ce séminaire est donc le point de départ de la mise en œuvre de la stratégie de développement du football dont l’un des objectifs est de donner une identité au football camerounais », assure Seidou Mbombo Njoya, président de la Fécafoot.

Les derniers articles

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *