Le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Ahmad Ahmad est également accusé de corruption par l’ancien secrétaire général de l’instance faîtière du football continental.

Scandale. Le président de la CAF est accusé de « corruption » et « d’harcèlement sexuel ». Selon le media britannique Reuters qui révèle l’information, les accusations portées contre Ahmad ont été soulevées par l’Egyptien Amr Fahmy, secrétaire général de la CAF jusqu’au 12 avril dernier. C’est ce dernier qui a envoyé des documents confidentiels à la Fifa le 31 mars dernier, ainsi qu’à plusieurs membres du Comité exécutif de la CAF dénonçant les agissements de son désormais ancien patron.

L’ex-SG de l’instance accuse notamment le Malgache d’avoir effectué des achats jusqu’à 400 000 dollars en automobile au Caire et au bureau de la CAF à Madagascar. Alors que quatre femmes l’accusent par ailleurs d’harcèlement sexuel.

https://www.reuters.com/article/us-soccer-africa-caf/african-soccer-whistleblower-fired-after-accusing-boss-of-corruption-idUSKCN1RR1CW

Tags: ,

Les derniers articles

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *